Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
L’empreinte

L’empreinte

J’écris pour donner corps au temps Qui m’assassine jour et nuit J’écris contre l’oubli Parfois même je mens J’écris pour briser le silence De la mélancolie Repeupler le vide et l’absence Suspendus Au dessus De ma mémoire endolorie J’écris pour extirper...

Lire la suite

Des_Ordres

Des_Ordres

Un jour j'ai vu de mes yeux vu la véritable couleur de mon sang Je l'ai vu de mes yeux vu dans un brouillard confus le chien gardien de ma mémoire J'ai vu dans son regard presque doux, rassurant une foule d'enfants agitant des miroirs . Et puis j'ai vu...

Lire la suite

A corps perdus

A corps perdus

Emouvante félure qui nous laisse entrevoir le féminin des hommes Puissante emmersion du viril qui souffle au coeur des femmes l'irrésistible folie d'aimer Altérité Il ne devait pas y avoir de guerre! Tant de mirages alignés devant derrière sans jamais...

Lire la suite

Emilie

Emilie

Emilie danse … Elle sait braver Les herbes folles De ses pieds nus En équilibre Elle se livre Au vertige Sur une gamme synthétique Une célébration rythmique De ses gestes arabesques Elle provoque une ivresse Simule un sacrifice Comme un appel Irrésistible...

Lire la suite

Des solitudes .

Des solitudes .

Les plaies superficielles ne craignent ni le sel de tes larmes , ni les fièvres aigues du soleil des grands jours . Mais quand la blessure est profonde , tu ne pleures plus Ta bouche est close . Plus rien ne doit troubler les voix de la douleur qui gronde...

Lire la suite

Constat

Constat

Plus je veux être moi plus j'ai le sentiment d'un vide Plus je m'exprime plus je me taris Plus je me cours aprés plus je suis fatiguée "L'insurrection qui vient " Comité invisible éditions " La Fabrique" photo Jean Marie Francius

Lire la suite

Tendre succube

Tendre succube

La plupart du temps elle vit en dessous A la surface le visage de l'ange se paralyse lui glace le sang l'effort l'épuise De quoi a t'elle faim ? En survivance d'instants en instance d'un divorce entre la vie de l'ombre et la folie du nombre des éblouis,...

Lire la suite

Le jour de mon anniversaire ...

Le jour de mon anniversaire ...

... je ne me suis pas suicidée parce que je préfère voir la pourriture méticuleusement s'immiscer en moi rogner, ronger une à une mes fibres, lentement, délicatement, déliter la chair belle et que je croyais libre des années sans âge Je ne me suis pas...

Lire la suite

Nos âmes comme_une

Nos âmes comme_une

Avec lui Mes idées noires enchevêtrées comme une vigne grandissaient , fleurissaient en bouquets rouge sang mes lèvres et ma chair frémissaient A croire en nos âmes comme_une j'en ai gardé le goût l'inspiration féconde... Captifs d'un cadre flou , des...

Lire la suite

Bel amour

Bel amour

C'est lorsque je me défigure que je vois toute la violence, la vérité de ma nature Derrière mon masque de peau-cuir Crispé sous la torture se déchaîne en silence un sinistre roman Prison de chair à faire vomir le plus fervent des espérants c'est là que...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>