Ecris

Publié le par Lilith

 

 

 

 

Thibault Felez

Thibault Felez

 

 

Essaie de ne pas t’angoisser.

Oublie la nicotine.

Oublie les membres qui tremblent.

oublie ton continent,

le réchauffement climatique,

le chômage de masse.


Ecris.


Ne criminalise pas tes sentiments,

le brouillon de tes sentiments,

les mauvais choix,

les bons choix.

 

Relis des trucs de gauche.

Recommence à rêver de tout péter.

Tu n’y arriveras pas.

 

Enfile ta veste noire.

Oublie tout.

Répète-toi cette fois,

une ultime fois

que tu vas jouir de la rythmique de l’immobile,

l’instant figé,

statique,

en roue libre.


Ecris.


Oublie les échecs.

Tu as bien profité.

Maintenant il faut morfler

 

 

Andy Vérol : Rythmique de l'immobile



Publié dans Textes

Commenter cet article

jac-zap 20/04/2011 08:21


Nous avons une tradition occidentale bien ancrée, celle d'associer la jouissance et la culpabilité.


john.bouton 10/04/2011 10:21


Ecrire
En crier,
Décrire
Décrier,
S'écrire
S'écrier,
Ecrire et crier !